Cépamoi, cépamoi !

Allez ! Continuons d’utiliser l’actualité politique qui nous fournit de bons exemples…

Récemment, dans un pays d’Europe, une ministre de la culture a envoyé un message sur Twitter truffé de fautes d’orthographe. Face aux remarques qui n’ont pas manqué, cette personne s’est défaussée sur ses collaborateurs en adressant un message remerciant  » …tous les amoureux de la Langue Française de leur vigilance vis-à-vis de mes collaborateurs ».

Soyons magnanimes : une réaction bien compréhensible dans la mesure où il est extrêmement agaçant d’être publiquement pris en défaut à cause des erreurs de quelqu’un d’autre. Nous-mêmes, comment réagissons-nous lorsqu’on nous signale, devant un public, un dysfonctionnement de notre entreprise ? Imaginez : vous êtes en vacances, avec un groupe d’amis et l’un d’entre eux raconte que votre commercial lui a envoyé un email truffé de fautes… Comment avez-vous envie de réagir ? Et quelle serait la bonne réaction ? Comment gérer les erreurs de ses collaborateurs ?

Remercier

Quiconque vous fait remarquer une erreur… vous aide ! La critique est un cadeau ; c’est une marque de confiance et d’intérêt. Remerciez votre interlocuteur.

Souligner les points communs

Prouvez votre empathie ; soulignez que vous partagez la même attention que votre interlocuteur.

Assumer

Vous êtes le patron ; vous êtes responsable de ce qui se passe chez vous ! Lorsqu’un bateau est échoué, c’est la faute du capitaine . Assumez l’entière responsabilité de l’erreur qui a été commise dans votre entreprise. Une des premières qualités que l’on attend d’un patron : le courage. Aux yeux de l’extérieur, cette erreur commise par votre collaborateur doit rester la vôtre…

Encourager

En vous faisant remarquer l’erreur commise par un de vos collaborateurs,  votre interlocuteur a entamé avec vous une démarche d’intérêt. Encouragez-le à continuer ! Vous avez là l’opportunité de bénéficier d’un regard extérieur critique, qui est une source précieuse de progrès. Et s’il s’agit d’un client, l’encourager à continuer dans sa démarche va le conforter dans sa fidélisation à votre entreprise.

 

Vous êtes un / une ministre en exercice et vous souhaitez un accompagnement individuel ? Désolé… CA+ accompagne uniquement les créateurs et dirigeants de TPE / PME dans le développement de leur chiffre d’affaires !

 

0 réponses

Répondre

Que pensez-vous de cet article ? Que vous inspire-t-il ? Que souhaiteriez-vous ajouter ?
Vos commentaires sont les bienvenus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *