J’ai bien fait d’insister…

Le lendemain de ma mésaventure au guichet, je croise dans ma rue le facteur. Continuons l’expérience !

 

– Bonjour Monsieur le Facteur : je profite de vous voir. Vous vous êtes trompé dans la remise du courrier, chez moi.

– Bonjour Monsieur. Excusez-moi, j’en suis désolé. Vous faites bien de me le signaler, je suis nouveau sur cette tournée. C’est bien que vous me le dites, je vais faire plus attention.

 

Waw ! Je vous assure que cet échange est réel. Mon facteur excelle dans la gestion des réclamations !