Le meilleur investissement marketing du monde

Ouf ! Quel titre ! Quelle promesse !

Et si c'était vrai ? (comme dirait Marc Lévy) Et si le meilleur investissement marketing du monde existait vraiment ?

Eh bien voici une très bonne nouvelle : pour les "patrons vendeurs" il existe ! Oui, à la tête de votre petite entreprise, vous pouvez, à plusieurs reprises dans l'année, réaliser le meilleur investissement marketing du monde...

investissement marketing

Imaginez : un client vous demande une prestation ou un produit. Cette demande est la bienvenue ; vous êtes en léger retard sur votre objectif. Mais votre savoir-faire et votre conscience vous mettent en garde : le client n’a pas besoin tout de suite de ce service ou de ce produit. Voire : il n'en a pas besoin du tout ! Ou vous pouvez lui éviter cette dépense en lui conseillant de s'organiser différemment...

En expliquant la vérité à ce client et en renonçant à court terme à cette vente, vous construisez pour quelques milliers d’euros (même moins peut-être !) ce que les grandes entreprises développent péniblement en dépensant des dizaines de millions d’euros en publicité corporate : l’image d’une entreprise respectable.

Contrairement à certaines idées reçues, l’action commerciale pérenne et réussie s’appuie sur de solides valeurs éthiques, particulièrement l’intégrité et le respect d’autrui. Mentir ou dissimuler peut servir à très court terme mais peut, à plus long terme, se retourner contre vous, ruiner votre réputation et votre entreprise.

L’actif le plus fort d’une entreprise reste la respectabilité. C’est aussi le plus fragile. À vous de le protéger au travers d’un comportement d’une très grande intégrité. Bâtir votre réputation, prouver votre intégrité au travers de chaque contact quotidien : voilà le meilleur investissement marketing du monde ! Dans l’idéal, consacrez tout votre budget de communication à générer des contacts. L’image c’est en travaillant, au contact quotidien de vos clients, que vous la bâtirez.

Qu'en pensez-vous ? Quelles sont les situations dans lesquelles vous avez renoncé à court terme à du chiffre d'affaires ? Quel bénéfice en avez-vous retiré ?

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *