Comment réussir votre plan marketing ? (2ème partie)

Voici la deuxième partie des clés pour réussir votre plan marketing…

Osez échouer pour apprendre et progresser

Un site web représente-t-il un investissement rentable ? Dans certains cas, oui. Dans d’autres cas, non… Le marketing n’est pas une science exacte. Vos choix ne seront pas toujours payants. Mais vous avez besoin d’échouer pour apprendre et progresser. Un bon plan marketing se construit progressivement, en acquérant de l’expérience pour pouvoir mettre au point « la bonne formule » ; celle qui permet les meilleurs résultats.

 

Votre plan marketing génère-t-il la croissance attendue ?

Mesurez les résultats de votre plan marketing

C’est LA condition indispensable pour apprendre et progresser ! Vous avez besoin de mesurer les résultats de chacune de vos actions marketing. En analysant finement les résultats, vous pourrez améliorer vos performances. Vous avez besoin :

  • D’une vision globale sur votre activité : quelle est l’origine de chacun de vos prospects et clients, et de votre chiffre d’affaires ?
  • D’une vision spécifique pour chaque action : combien a-t-elle rapporté de contacts, de prospects, de clients et de chiffre d’affaires ?

Dans cette démarche de mesure de résultats, soyez intransigeant. Si vous constatez qu’une action ne rapporte pas ou pas suffisamment, modifiez la substantiellement ou mettez-y un terme. Si par exemple vous envoyez depuis plusieurs années une carte de vœux et que celle-ci ne vous rapporte rien, arrêtez ! Affectez cette dépense à une autre action marketing, dont vous avez constaté l’efficacité. Voilà ce qui doit guider dans vos arbitrages ; supprimer les actions peu ou pas rentables et renforcer celles qui le sont.

Engagez-vous dans la durée

C’est le seul bémol que l’on peut apporter à la règle décrite dans le paragraphe précédent : vos actions marketing ont besoin de temps pour payer. Elles s’apparentent à la pêche ; il faut – parfois – faire preuve de patience avant que le poisson ne morde… Le parallèle est possible avec le temps nécessité par certains concepts pour rencontrer le succès. Par exemple, on n’oublie souvent que Nespresso a mis plusieurs années avant de devenir le modèle de réussite que l’on connait aujourd’hui. La bonne question à vous poser : pendant combien de temps pouvez-vous financer cette action marketing avant qu’elle ne vous rapporte ?

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *