Le bestiaire de la vente : épisode 5

Eh oui… Nous sommes en début de mois. Voici donc un nouvel épisode du bestiaire de la vente. Ce mois-ci, un choix qui peut surprendre : le Saint Bernard.

 

Le Saint-Bernard est un bon patron vendeur !

Ce chien est souvent associé au sauvetage en montagne. Quel rapport avec l’entrepreneur ? Pourquoi ce chien rejoint-il le bestiaire des patrons vendeurs ? Grâce à ses qualités de dévouement et d’altruisme.

 

Une autre façon de faire de la prospection commerciale.

Penser avant tout à être utile, adopter une démarche qui confine à la générosité peut radicalement changer votre façon de faire de la prospection commerciale. En effet, au lieu d’avoir le sentiment de quémander, de déranger, vous pouvez prospecter en voulant aider votre prochain. Si vous choisissez vos prospects avec pertinence, en estimant a priori qu’ils peuvent avoir besoin de vos services ou de vos produits, vous décrochez votre téléphone avec le sourire et l’entrain de celui qui a envie de rendre service.

Un autre regard sur la relance d’un prospect

Il en est de même au moment de relancer un prospect qui ne vous a pas encore donné son accord. Vous pouvez considérer votre démarche de relance comme une façon de l’aider. En lui rappelant ce projet qui a priori lui tenait à cœur. En l’aidant à prendre une décision.

Ainsi que sur le suivi de ses clients

Échéance d’une période de garantie, nouveau service qui pourrait l’intéresser, nouvelle contrainte règlementaire,… Nombreuses sont les occasions de rappeler un client pour lui rendre service. Et le développement de votre chiffre d’affaires avec eux deviendra une conséquence de votre comportement altruiste.

La meilleure façon de conduire ses entretiens de découverte

Voilà clairement une étape de la vente durant laquelle vos clients doivent ressentir du dévouement. C’est même une condition essentielle de réussite.  Pour que votre prospect se sente bien avec vous, il doit ressentir que votre découverte est neutre, sincère et intègre. Acceptez donc que votre découverte puisse vous conduire… à décider de ne pas travailler avec ce prospect ! Le but de la découverte est de vous permettre de décider, en accord avec le prospect, si ses attentes correspondent à ce que vous pouvez faire.

Une solide garantie quant à la pérennité de votre entreprise

Vouloir réellement aider ses clients, leur rendre le service le plus utile est assurément gage d’un succès pérenne. Si vos clients retirent de votre produit ou de votre service un bénéfice fort, clairement associé à votre entreprise, vous pouvez compter sur leur fidélité.

2 réponses
  1. LARIVIERE
    LARIVIERE dit :

    J’aime beaucoup le fait de « rendre service » qui fait partie de ma prospection. Mon premier rendez-vous a toujours pour but d’aider déjà mon prospect à y voir plus clair dans ses problématiques !
    Cordialement

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *