La honte de ma vie !

Voici un nouveau moment très intéressant à partager avec vous…

Je suis en train de travailler avec une cliente sur la préparation de ses actions de prospection. En menant une veille active, elle a identifié une excellente cible dans la presse économique. L’article décrit une entreprise et des problématiques pour lesquelles les compétences de ma cliente sont très pertinentes. De plus, l’activité même de l’entreprise ciblée lui plait. Pertinence, affinité : deux qualités essentielles dans une démarche de ciblage de ses prospects, pour faire un phoning efficace. (Retrouvez en vidéo les trois qualités d’un prospect bien ciblé)

En dépit de ce ciblage bien travaillé, lorsque ma cliente imagine que sa démarche de phoning puisse se solder par un échec, son constat est pour le moins sévère : « ce serait la honte de ma vie ! »

Mais quelle honte peut-on avoir à faire du phoning ?!?

Celui oui celle qui commet des actes délictueux et immoraux peut – doit – ressentir de la honte. Par exemple, on peut souhaiter qu’un sportif reconnu coupable de dopage, qu’un ministre qui fraude le fisc éprouvent « la honte de leur vie ».

Mais nous, les « patrons vendeurs » qui faisons du phoning… Est-ce immoral ? Est-ce illégal ? Non, évidemment. Bien au contraire ! Nous avons toutes les raisons d’être fiers de notre prospection commerciale. C’est une action au travers de laquelle tout le monde peut être gagnant :

  • Nous mêmes, évidemment, qui allons peut-être gagner un nouveau client et développer notre chiffre d’affaires.
  • Le prospect, qui a l’opportunité de découvrir un nouveau fournisseur qui peut lui apporter un produit ou service très pertinent
  • Le système : la santé économique du pays passe par le développement de chacun de ses acteurs ! Je suis intimement persuadé que notre pays pourrait gagner deux points de croissance si l’action commerciale des entreprises était plus soutenue et plus efficace.

Non, définitivement, il n’y a aucune honte à faire du phoning ; que de la fierté ! Pour autant, restons tolérants. Le prospect a le droit de ne pas partager notre point de vue et notre enthousiasme sur la pertinence de nos services. Il reste libre de refuser l’idée de travailler avec nous. Acceptons avec le sourire le refus. Mais nous n’avons aucune honte à ressentir.

La seule honte que nous pourrions justement éprouver concerne notre propre travail. Avons-nous suffisamment préparé chaque appel ? Nous sommes-nous assez entraînés ? Avons-nous investi le temps nécessaire pour réfléchir aux mots que nous allons employer ? Faisons-nous l’effort, régulièrement, d’enregistrer nos appels de prospection pour pouvoir les écouter, les analyser et ainsi faire progresser nos compétences ?

Pour rendre votre phoning encore plus efficace :

Vous voulez rendre vos actions de phoning encore plus efficaces ? Vous voulez encore mieux maîtriser l’exercice et même prendre du plaisir dans vos actions de prospection téléphonique ?

Découvrez comment CA+ peut vous aider et vous apporter un accompagnement commercial sur mesure.

Vous voulez allez plus loin ?

Cliquez vite sur le bouton ci-dessous pour découvrir un contenu gratuit, pour développer votre chiffre d’affaires !

Découvrez un contenu GRATUIT en cliquant ici !
0 réponses

Répondre

Que pensez-vous de cet article ? Que vous inspire-t-il ? Que souhaiteriez-vous ajouter ?
Vos commentaires sont les bienvenus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *