Retrouvez tous les articles de Patron Vendeur susceptible de vous aider dans l’élaboration et le suivi d’une stratégie commerciale efficace.

Quel est l’objectif de votre prochain rendez-vous ?

Voilà un basique, une évidence, un truisme même, qui est pourtant parfois oublié…

Les clés du succès commercial selon Julien Chapus, fondateur d’Okargo

Régulièrement, des clients de CA+ vous donnent leurs conseils pour réussir votre développement commercial. Aujourd’hui, la parole est donnée à Julien Chapus :

Mon chiffre d’affaires est en dents de scie…

A la tête de votre entreprise, constatez-vous que votre chiffre d’affaires est en dents de scie ?

Les clés du succès commercial selon Pascal Deydier, co-gérant de Kalyst

Voici le sixième article de cette série consacrée aux clés du succès commercial. Régulièrement, des clients de CA+ vous donnent leurs conseils pour réussir votre développement commercial. Aujourd’hui, la parole est donnée à Pascal Deydier, co-gérant de Kalyst :

Sauveur ou demandeur ?

Voilà un échange très intéressant à partager avec vous. Il est édifiant sur l’état d’esprit avec lequel on peut aborder la prospection commerciale…

Alors, heureuse ?

Pardonnez, chers lecteurs, ce titre et ce visuel racoleurs… Mais le parallèle est intéressant à mener pour éclairer votre démarche de fidélisation client !

Les clés du succès commercial selon Sébastien Mantanus, co-fondateur de FinovUp

Voici le cinquième article de cette série consacrée aux clés du succès commercial. Régulièrement, des clients de CA+ vous donnent leurs conseils pour réussir votre développement commercial. Aujourd’hui, la parole est donnée à Sébastien Mantanus, co-fondateur de FinovUp :

L’email est à la communication ce que le Vietnam est à l’armée américaine

Pardonnez, chers lecteurs, ce titre racoleur…  Mais, oui, l’email est, en matière de communication entre les personnes, un bourbier dont il faut sortir au plus vite !

Commencez par vendre la peau de l’ours !

Vous connaissez sûrement le proverbe disant « il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué ».  Bien sûr que si ! En tant que patron vendeur, vous avez clairement intérêt à suivre le conseil inverse…