Tenir son journal de bord

Les déconvenues sont nombreuses dans la vie d’un entrepreneur. Notamment sur le plan commercial et dans le domaine du management. Les raisons de douter, d’être abattu ne manquent pas. Surtout à certaines périodes car, vous l’avez sans doute remarqué, les emmerdements déconvenues arrivent généralement de manière groupée…

Je me suis fait prendre pour une bille !

Ils nous ont roulés dans la farine !

Celui-là, au lieu de l’embaucher, j’aurais mieux fait de…

C’est la première solution, celle que nous adoptons bien souvent spontanément : ressasser nos malheurs, s’accabler et ainsi devenir assez épuisant pour nous-même et notre entourage proche…

Et sinon ? Quelles sont les autres solutions ?

Prendre du recul

C’est une évidence, mais nous avons trop tendance à l’oublier, sans doute du fait de l’implication émotionnelle que nous avons dans l’événement.

Cette erreur de recrutement qui nous coûte 15.000 euros ; cet insuccès commercial qui représente un manque à gagner de 22.000 euros : nous pouvons les considérer comme une formation. En effet, les déconvenues nous conduisent à une remise en cause de nos façons de faire et constituent d’excellentes occasions de progresser. Les échecs contiennent tous les éléments de nos futurs succès. Simplement, comme dans toutes les formations, il est nécessaire de s’investir dans un travail personnel pour en tirer tout le profit !

Alors oui, prenons le temps ! Fixons une véritable réunion avec nous-même, pour réfléchir, analyser cet insuccès.

Se servir de l’écrit

Tenir un journal de bord est essentiel pour un entrepreneur. En utilisant un logiciel comme OneNote, Evernote ou un cahier, peu importe. Il est essentiel que nos analyses soient écrites.

Parce que l’écrit :

  • Oblige à structurer son raisonnement
  • Permet d’évacuer une part importante de son stress

Décider

C’est la dernière étape. Notre journal de bord doit devenir le journal de nos décisions. L’analyse de nos déconvenues nous permet de prendre des décisions concrètes. Et bien souvent, ce sont les meilleures…

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *