Les montagnes russes

Avez-vous remarqué ? A la tête de nos petites entreprises, nous pouvons alterner les phases d’exaltation et les phases de déprime ; des moments où on a l’impression d’être un champion du monde, des moments où l’on se considère comme le dernier des derniers… Ces « montagnes russes du moral » peuvent rapidement nous épuiser.

Alors ! Comment dépasser ce problème, se protéger en gérant mieux notre moral d’entrepreneur ?

Prendre du recul pour mesurer les faits concrets

Il est indispensable de transformer nos impressions en analyse factuelle et surtout en décisions concrètes. Nous passons ainsi :
1. D’une situation diffuse et négative : j’ai fait un mois de mai catastrophique
2. A une mesure plus objective : mais au cumul depuis de le début de l’année je suis en progression de 10%
3. A des décisions concrètes : j’ai besoin de gagner deux nouveaux clients d’ici le 31 juillet et je décide de mener une action de…

Gérer les moments de doute et les échecs

Cette analyse n’est pas toujours celle d’une situation idyllique. Parfois, les chiffres nous révèlent une situation difficile, extrêmement stressante. Rien ne va et les obstacles à surmonter ressemblent à des montagnes infranchissables.
Voici des solutions pour gérer les moments de doute et les échecs :

  • Tout d’abord, relativiser. A l’échelle de nos entreprises, les enjeux ne sont généralement que des enjeux financiers. Pensons à ceux dont la responsabilité est la vie humaine.
  • Cherchons le positif. Même la pire des situations recèle des aspects positifs. Quels sont les éléments dont nous pouvons nous réjouir ?
  • Apprendre. Les échecs font progresser notre savoir-faire. Quels sont les enseignements que nous pouvons tirer de la situation ?
  • Décider. Quelle que soit la situation, nous pouvons agir et influer sur les événements. Quelles sont les décisions concrètes que nous pouvons prendre ?

4 réponses
  1. Franck Brasquies
    Franck Brasquies dit :

    Cet article tombe à point pour ma petite entreprise qui traverse une période difficile.
    Voir le concret : de plus en plus de clients me font confiance.

    Faire le point : quel profil de client génère le plus de marge ?

    Prendre une décision concrète : trouver un nouveau client d’ici fin juin.

    Merci pour cet article.

    Répondre
    • Arnaud Cielle
      Arnaud Cielle dit :

      Tant mieux si cet article a pu vous apporter une aide concrète et vous aider.

      Je vous souhaite un grand succès dans l’atteinte de votre objectif.

      Et vous êtes le bienvenu le 1er juillet pour nous tenir informés !

      Répondre
  2. Takamine
    Takamine dit :

    Effectivement, cet article est le bienvenu tellement les périodes de doute et de pleine confiance s’enchaînent. Passer du « je suis le roi du monde » à « je suis en pleine déconfiture » est épuisant et alimente le doute. Rationaliser effectivement. Mais ce qui est dur dans ce cas est de maintenir son cap ; lorsque tout va bien, nous sommes tentés d’investir alors que lorsque tout est morose, nous freinons des 4 fers.
    Garder le cap, garder confiance, se tenir coûte que coûte à sa stratégie, ne pas faire marche arrière…serait un sujet – à part entière car il en est souvent question à l’occasion d’autres sujets – que j’aimerais voir abordé.

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *