Une journée extraordinaire

Jeudi dernier était une journée extraordinaire : j’ai entamé cette journée de travail… en ne travaillant pas ! J’ai profité de la chance d’avoir un bureau à côté de la mer pour aller faire du wakeboard.

Le reste de la journée était en effet consacré à la réflexion sur la stratégie de mon entreprise, CA+, sur les prochaines années. Un moment important, essentiel même.

Et vous ? A quand remonte la dernière fois que vous avez investi une journée pour prendre du recul, faire le bilan et décider de l’avenir ? Si ce moment doit avoir lieu bientôt, quelques suggestions pratiques :

  • Bloquez cette journée dans votre agenda !
  • Investissez, avant cette journée, le temps nécessaire à la préparation, pour disposer de toutes les données chiffrées nécessaires concernant votre activité
  • Commencez cette journée en faisant quelque chose d’inhabituel et qui vous fait plaisir
  • Si vous en ressentez le besoin, sortez de votre cadre habituel de travail
  • Prenez le temps de revenir sur vos objectifs fondamentaux, ceux que vous aviez posés alors que votre entreprise n’était encore qu’un projet. Votre entreprise vous permet-elle d’atteindre ces objectifs essentiels pour vous ? Rappelez-vous : vous possédez une entreprise, ce n’est pas elle qui vous possède !
  • Continuez par faire le bilan : quelles sont vos réussites ? De quoi êtes-vous fier ? Quels objectifs sont atteints ? Prenez bien le temps de consigner tous les éléments positifs !
  • Recensez les informations clés dont vous disposez sur votre environnement et tout particulièrement : vos clients, vos concurrents et la règlementation si celle-ci est importante dans votre activité
  • Et demain : quels sont les axes sur lequels vous devez vous améliorer ? Pour quelles raisons ? Quels sont les nouveaux objectifs que vous voulez atteindre ? Quelles décisions concrètes prenez-vous ?

Bien entendu, vous pouvez également décider de vous appuyer sur un conseil extérieur pour conduire cette réflexion avec vous ; par exemple un expert du développement commercial des TPE. Mais à partir de cette ligne, cet article n’est plus objectif !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *