Comment laisser un message sur une boite vocale ?

Sur les téléphones mobiles et les lignes directes, les boites vocales ont remplacé les assistantes. Dans sa démarche commerciale, faut-il laisser un message ? Oui… et non ! Majoritairement, il est plus efficace et plus professionnel de laisser un message. Néanmoins, dans certains cas, certains prospects peuvent céder à la curiosité de rappeler un appel manqué sur leur téléphone portable si vous n’avez pas laissé de message…

Quelques règles à respecter pour laisser un message efficace :

  • Commencez en appelant la personne par son nom ; vous augmentez son attention à l’écoute de votre message
  • Enchainez en vous présentant et en rappelant l’origine de votre rencontre
  • Suscitez la curiosité ; créez l’envie de vous rappeler
  • Incitez votre interlocuteur à vous rappeler, en lui proposant des créneaux précis. Répétez votre numéro de téléphone
  • Concluez en appelant à nouveau votre interlocuteur par son nom.

Un exemple :

Bonjour Monsieur Pignon. C’est Arnaud Cielle, de CA+. Nous nous sommes rencontrés à tél événement. Vous m’aviez parlé de votre souhait de créer une équipe de télévente dans votre entreprise. J’aurais quelques idées à vous proposer, qui devraient vous plaire… Je vous invite à me rappeler ; je suis joignable cet après-midi et demain après-midi, à mon bureau, au 04.91.16.20.58. Je répète, le 04.91.16.20.58. Bonne journée, Monsieur Pignon, et à bientôt.

L’intérêt du multicanal

Au-delà du message que vous laissez sur la boite vocale de votre interlocuteur, considérez votre action commerciale comme une démarche publicitaire multicanal. Utilisez tous les canaux qui sont à votre disposition pour communiquer avec votre prospect. Ainsi, en complément de votre message vocal, vous pouvez utiliser par exemple :

  • L’email
  • Le SMS
  • Une demande de contact via LinkedIn ou Viadeo
  • Le courrier postal

Votre démarche va être considérablement renforcée si vous doublez votre message vocal d’un message via un autre canal. De plus, ce deuxième canal peut vous permettre de compléter votre message. Par exemple, vous pouvez utiliser l’email pour proposer à votre prospect de consulter une page de votre site ou un article de votre blog. Ainsi, vous avez intérêt à construire une véritable « petite campagne » de messages successifs que vous adressez à un prospect, pendant deux à quatre semaines.

Quand faut-il lâcher prise ?

Malgré ces bonnes pratiques, certains prospects ne vous rappelleront pas. Ils peuvent en effet avoir effacé votre message par mégarde ou encore perdre le papier sur lequel ils avaient noté votre numéro pour pouvoir vous rappeler.  Mais combien de messages faut-il laisser avant de lâcher prise ? A chacun de se fixer une règle. Personnellement, je m’arrête après le troisième message laissé, sachant que chacun a systématiquement été doublé par l’envoi d’un email. Ainsi, au total, mon prospect a reçu de ma part six messages différents. Absence de réponse vaut réponse…

Vous voulez allez plus loin ?

Alors cliquez vite sur le bouton ci-dessous pour découvrir un contenu gratuit.

Téléchargez le guide des meilleures pratiques B2B
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *