Entretien de recadrage : agissez auprès de la bonne personne !

Voilà une scène amusante et surtout très intéressante… Nous sommes dans un magasin. La file d’attente des clients grossit. Seule à la caisse, la patronne partage son agacement avec les clients «  Celle-là, elle n’est jamais là quand il faut. Mais où est-elle encore ? » En effet, une deuxième caisse n’est pas ouverte : la vendeuse n’est pas à son poste…

Se plaindre de son employé devant un client ?!? Quel est l’intérêt pour le client ? Quel est l’intérêt pour le patron ?

Le devoir de réserve du patron

En tant que chef d’entreprise, vous avez un devoir de réserve sur ce qu’il se passe au sein de votre entreprise. Vos clients, vos partenaires sont-ils là pour entendre vous plaindre… de vos propres erreurs ? Assurément, non. Vous ne sortirez jamais grandi d’avoir rabaissé vos collaborateurs. Soyez plutôt solidaires d’eux vis à vis de l’extérieur et fier de mettre en avant leurs qualités.

De l’intérêt de s’adresser directement aux personnes concernées…

Vous voulez qu’il ou elle change ?  Très bien. Avez-vous remarqué combien il est fréquent que nous fassions part de nos griefs à l’encontre d’une personne à une autre personne ? Certes, cela peut nous soulager. Mais par quel miracle cela pourrait-il générer le changement souhaité ? La façon la plus simple de provoquer le changement chez une personne est de s’adresser directement à elle !

Les clés de réussite d’un entretien de recadrage

Vous êtes déçu par le comportement de votre collaborateur ? Vous avez décidé de le lui
dire ? Voici les clés de réussite d’un entretien de recadrage :

Une attitude positive à l’égard de l’autre

Un entretien de recadrage n’est pas une engueulade !  La première clé de réussite repose sur votre attitude intérieure : vous savez que l’autre peut changer ; vous croyez dans cette personne et vous tenez à cette relation. Vous voulez aider votre collaborateur à réussir.

Vous êtes préparé

Un entretien de recadrage ne se conduit pas à chaud. Vous vous êtes soigneusement préparé. Vous conduisez cet entretien dans un bureau fermé, sans aucune autre personne.

Vous constatez des faits concrets

Vous ne portez pas de jugement de valeur ; vous constatez des faits concrets. Vous les décrivez de manière objective. Vous exprimez clairement que vous ne les acceptez pas.

Vous vérifiez l’adhésion à des valeurs ou à une règle

L’entretien de recadrage doit permettre de vérifier que votre collaborateur adhère bien à une valeur fondamentale ou une règle essentielle de votre entreprise. Par exemple : « Es-tu d’accord avec moi sur le fait que de ne pas faire attendre les clients est notre priorité numéro un ? »

Vous obtenez des engagements concrets

C’est la conclusion naturelle d’un entretien de recadrage : vous obtenez de votre collaborateur des engagements concrets pour l’avenir. Et la meilleure façon de les obtenir… est de les demander ! Une question s’impose à vous : « qu’est-ce que tu proposes ? »

0 réponses

Répondre

Que pensez-vous de cet article ? Que vous inspire-t-il ? Que souhaiteriez-vous ajouter ?
Vos commentaires sont les bienvenus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *