Quelle est votre singularité ?

Voilà une bonne question à vous poser au moment de travailler sur votre personal branding : quelle est votre singularité ?

Pour illustrer le sujet, j’aimerais partager avec vous l’email que j’ai reçu en réponse automatique au message que j’ai adressé récemment à un confrère :

Bonjour,

Je suis en congé et j’ai un accès limité à ma messagerie…Blablabla.

J’ai vu ce message durant tout l’été. Sérieux !

Bonjour,

Je suis en congé et c’est pas aussi souvent que je le voudrais. J’ai un accès total à ma messagerie et une connexion internet de malade partout où je passe. Même si je vous adore et que je suis heureux de vous retrouver à partir du 7 septembre, pour l’instant je suis en vacances et je me fiche totalement de ce que vous avez à me dire par mail.

Si c’est une urgence, contactez le 15 (plus réactif que les pompiers).

Sinon la police.

Si ce n’est pas urgent, vous pouvez me retrouver sur Instagram où je poste des photos de mon roadtrip au Maroc.

Je vous souhaite une très belle rentrée 2018 !!!

Ce message m’a fait hurler de rire ! Et surtout, il illustre bien une démarche de personal branding, dans laquelle mon camarade cultive sa singularité, en diffusant un message totalement différent des autres.

Mais au fait :

Quel est l’intérêt de développer son personal branding ?

Sur la plupart de nos marchés, les clients ont un très grand choix. Vous êtes avocat, prestataire informatique, électricien, agence web… : vos concurrents se comptent par milliers. Comment émerger ? Comment se faire remarquer parmi cette foule ? Notamment en cultivant votre singularité, en affichant vos différences. 

Les avantages de développer une communication totalement différente de celle des autres sont de taille :

  • L’impact de toutes vos actions est décuplé ; tous vos messages sont bien plus mémorisés par vos interlocuteurs et ils viennent renforcer votre positionnement.
  • Vous augmentez votre attractivité : en vous rendant unique, vous développez l’envie de travailler avec vous, et vous seul. Gardez en tête que dans le cas d’une petite entreprise de service, le premier élément de différenciation est votre personnalité. Des clients vous choisiront tout simplement parce qu’ils apprécieront votre façon d’être. Cultiver votre différence dans un personal branding bien construit s’inscrit dans cette logique. 

Les outils du personal branding

Quels sont les outils qui vont vous permettre d’afficher et de cultiver votre singularité ? Vous pouvez vous servir des cinq sens et vous poser la question suivante : quels sont les éléments que vos clients et prospects peuvent toucher, goûter, sentir, voir et entendre ?

Tous les supports sont bons pour développer votre personal branding :

  • Votre look
  • Le ton de vos messages 
  • La signature de vos emails
  • Votre photo sur votre profil de réseaux sociaux
  • Votre prise de parole sur ces mêmes réseaux sociaux
  • Votre carte de visite

A vous de jouer avec tous ces supports, pour cultiver votre singularité et vous faire remarquer par vos prospects. Un autre exemple concret : je me rappelle très bien d’un électricien, qui était toujours accompagné de son Jack Russel, lequel figurait en portrait sur son véhicule… 

Les conditions de succès

En dépit du plaisir que peut vous procurer la démarche de personal branding, restez conscient qu’il s’agit d’une démarche professionnelle ! Oui, vous avez intérêt à cultiver et marquer votre différence. Mais vos actions doivent s’appuyer sur une solide réflexion marketing. En quoi les éléments de singularité que vous allez mettre en avant vont-ils servir et conforter votre positionnement ? L’ensemble que vous construisez est-il certes totalement différent mais aussi et surtout cohérent ?

De la même façon, l’originalité que vous développez est-elle compatible avec vos objectifs commerciaux ? Pour reprendre l’exemple de notre électricien : une part très significative du marché aime les chiens et trouve le Jack Russel sympathique. Je ne suis pas sûr que les proportions soient les mêmes pour l’anaconda…

Enfin, votre démarche de personal branding fonctionnera si elle est sincère. Les éléments d’originalité que vous décidez de mettre en avant doivent vous correspondre.

Les inconvénients d’une démarche de personal branding

Développer et cultiver votre singularité n’est pas une démarche neutre. Elle présente certains inconvénients :

Vous risquez d’agacer certains. Tout le monde n’aime pas l’originalité. Votre ton ton décalé, frôlant parfois l’insolence, pourra provoquer de l’énervement, voire de l’animosité. Certains penseront « pour qui se prend-il ?« … 

Vous engendrez une attente plus élevée ; vous affichez être différent(e), vos clients attendront que vous soyez meilleur(e) et seront moins indulgents avec vous.

Vos identités personnelles et professionnelles se confondent. Dans une démarche de personal branding, vous vous mettez en avant. Les clients associent votre entreprise et votre personne. Vos collaborateurs, vos associés peuvent ressentir une certaine gêne. La situation peut se compliquer au moment de transmettre l’entreprise. Mais vous pouvez regarder les succès de Richard Branson ou Elon Musk et faire fi de ce risque !

Vous pouvez oublier le fond. Etre différent, décalé servent l’impact de votre communication. Mais n’oubliez pas que vos clients attendent avant tout que votre prestation ou produit réponde à leurs attentes. De la même façon, ils attendent une relation fluide, professionnelle et courtoise. Dans ce cadre, le simple fait de répondre aux emails et de retourner les appels peut contribuer à vous rendre différents ! 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *