Quand les « grosses boîtes » se mettent au marketing de sioux !

Le week-end dernier, j’embarque pour la Corse à bord du Napoléon Bonaparte. Quelle n’est pas ma surprise de voir, en longeant le bateau, indiqué sous le nom du navire « Chantiers de l’Atlantique ». Cette mention, que l’on ne voit que depuis le quai est une excellente action de « marketing de sioux ». A chaque rotation du navire, 2.500 passagers vont voir cette mention !

Dans le même esprit, je remarque sur la déclaration de TVA que m’envoie mon expert-comptable l’indication « Quadratus Informatique »

 

 

Dans nos métiers, tous les supports, tous les produits qui sont autant de moyens de communication gratuits sont-ils tous exploités ?

A-t-on systématiquement le réflexe de transformer nos outils de travail, nos produits en support de viralité ?

Hum…. Pas sûr ! Je vous propose de la – relative – accalmie de l’été pour vérifier ! Qu’en pensez-vous ?

 

0 réponses

Répondre

Que pensez-vous de cet article ? Que vous inspire-t-il ? Que souhaiteriez-vous ajouter ?
Vos commentaires sont les bienvenus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *