Votre enseigne est-elle propre ?

Voici une nouvelle anecdote riche d’enseignements… Alors que je me rends chez un client de bon matin, mon regard est attiré par l’enseigne d’une marque que je connais : Auchan Direct, pour ne pas la nommer. Le problème : usée par les effets conjugués du soleil et du vent, l’enseigne de cet entrepôt donne une impression d’abandon. Client d’Auchan Direct pour la livraison des courses à domicile, j’en viens à douter et m’inquiéter pour la pérennité d’un service ô combien appréciable… L’entreprise serait-elle est en déshérence, à l’image de l’enseigne de son entrepôt ?

Bon sang ! Vous rendez-vous compte ? L’état d’un panneau de quelques mètres carrés peut nous conduire à remettre en cause la confiance que l’on accorde à une entreprise qui réalise plusieurs milliards de chiffre d’affaires ! (Laquelle entreprise va très bien et continue de me livrer mes courses !)

Si l’on transpose cette anecdote à nos petites entreprises, celle-ci nous conduit à porter une salutaire exigence à tous les « points de détail ». A ce sujet, je vous propose de remplacer « points de détail » par « points de contact ». En effet, vos clients et prospects se servent – même inconsciemment – de tous les points de contact avec vous pour se forger une opinion à votre propos. À vous de décider quelle image vous voulez donner ! Passez en revue chaque point de contact, pour décider s’il est cohérent avec votre positionnement. Voici quelques exemples :

  • Votre adresse postale.
  • Votre adresse e-mail.
  • La signature de vos e-mails.
  • Votre carte de visite.
  • Vous et vos vêtements.
  • Votre véhicule.
  • Votre bureau et la façon dont il est rangé.
  • Le siège dans lequel vous faites asseoir vos clients.
  • Votre stylo, votre bloc-notes.

Et plus important encore : contrôlez régulièrement vos points de contact. Sont-ils toujours à la hauteur de votre niveau d’exigence ? Par exemple :

  • Votre site web ne contient-il bien que des informations à jour ?
  • N’avez-vous pas oublié le message annonçant vos dernières vacances sur la messagerie de votre ligne fixe ?
  • Quand avez-vous vérifié que tous vos profils sur les réseaux sociaux étaient alimentés et à jour ?
2 réponses
  1. bernard cridlig
    bernard cridlig says:

    Bonjour Arnaud Cielle. Je sais que vous appreciez jeffrey Gitomer. Vous reconnaissez vous en lui ?
    Que pensez-vous du petit livre rouge ? Est-il transposable en France ? Salutations Bernard Cridlig.

    Répondre
    • Arnaud Cielle
      Arnaud Cielle says:

      Bonjour Bernard Cridlig.
      Effectivement, j’apprécie Jeffrey Gitomer. Je pense le plus grand bien du Petit livre rouge de la vente ! Oui, il est tout à fait adapté à la France.

      Répondre

Répondre

Que pensez-vous de cet article ? Que vous inspire-t-il ? Que souhaiteriez-vous ajouter ?
Vos commentaires sont les bienvenus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *