Quelle forme pour votre proposition commerciale ?

Allez ! On continue dans cette série dédiée à la proposition commerciale. Imagineriez-vous offrir un bijou emballé dans du papier journal ? Cette question absurde pour attirer votre attention sur l’importance de la forme…

Investissez du temps et de l’énergie dans la forme et la valorisation de votre proposition commerciale. N’oubliez pas que le moment de l’achat est un moment anxiogène pour le client. Votre prospect va donc lire votre offre avec la plus grande attention. De plus, parfois, votre proposition commerciale sera lue par d’autres interlocuteurs, sans que vous soyez présent. Tout ce que vous pouvez faire pour rendre votre proposition commerciale attrayante contribue à augmenter vos chances de signer.

Le style de rédaction de votre proposition commerciale

Respectez un style qui garantit l’efficacité de votre document :

  • Des phrases courtes et faciles à lire.
  • Le langage doit être compréhensible de tous : supprimez le jargon de votre profession, donnez la signification des sigles que vous êtes obligé d’utiliser.
  • Employez le « vous » : adressez-vous directement à votre client.
  • Préférez le français au franglais. Méfiez-vous également des mots que l’on utilise avec des sens qu’ils n’ont pas : utilisez un dictionnaire récent pour vérifier le sens des mots que vous employez.
  • Bannissez les superlatifs qui vont provoquer de l’agacement. « Le meilleur », « jamais égalé » : autant d’affirmations gratuites qui ne prouvent rien.

La mise en forme de votre proposition commerciale

Voici comment réussir l’emballage du bijou qu’est votre proposition commerciale :

  • Donnez un titre vendeur à votre document : par exemple, remplacez « proposition commerciale n° 20141/17 » par « De nouvelles fenêtrez chez M. et Mme Pignon, pour plus de confort et d’économies » ou encore « Comment augmenter la sécurité de votre entrepôt ».
  • Mettez en place une véritable charte graphique pour vos propositions commerciales. Appuyez-vous, si nécessaire, sur un professionnel de la création pour disposer de documents à la hauteur de votre positionnement.
  • Utilisez des graphiques, des schémas, des visuels, des pictogrammes. Votre document doit être plaisant à lire.
  • Inspirez-vous de ce que font avec succès les magazines. Créez des titres, des sous-titres, des encadrés. En offrant plusieurs niveaux de lecture, vous donnez encore plus envie à votre client de rentrer dans votre proposition commerciale.
  • Si vous décidez d’illustrer votre proposition commerciale de photos, veillez à ce que celles-ci soient irréprochables. Par exemple, si vous vendez du service et que vous voulez insérer les photos des différentes personnes qui vont intervenir, celles-ci doivent être professionnelles et homogènes. Faites appel à un photographe, dont c’est le métier, pour réaliser ces photos.
  • Soyez attentif à la qualité du papier que vous allez employer. C’est aussi au travers de ce contact que le prospect va se forger une image de vous. De la même façon, valorisez votre offre, et votre client, en remettant votre proposition commerciale dans un « emballage » qui soit un véritable écrin : de la pochette de présentation au classeur personnalisé, en fonction bien sûr de votre activité et de la longueur de vos propositions commerciales.
  • Vous pouvez remettre votre offre agrémentée d’accessoires : échantillons, book de photos, cahier des charges tech-nique. Vous pouvez également remettre des éléments sur une clé USB aux couleurs de votre entreprise, que vous offrez pour l’occasion à votre prospect.
0 réponses

Répondre

Que pensez-vous de cet article ? Que vous inspire-t-il ? Que souhaiteriez-vous ajouter ?
Vos commentaires sont les bienvenus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *