J’adhère à la CGT !

On continue dans des thèmes très politiques…

Mais permettez-moi de partager cette expérience véue avec vous. Voilà déjà quelques jours de cela, à l’occasion d’un déplacement, j’écoutais une interview à la radio. Contrairement à la façon habituelle de faire des journalistes, celle-ci interrogeait son interlocuteur sans le nommer. J’écoutais donc ses réponses sans savoir de qui il s’agissait. A deux reprises, je me fais la réflexion que je suis plutôt d’accord avec ses points de vue, sur deux sujets très précis. Et je manque m’étouffer lorsque j’apprends que la personne interviewée est Bernard Thibault, secrétaire général de la CGT !

Je vais être très honnête avec vous, chers lecteurs : si j’avais su de qui il s’agissait, j’aurais spontanément exprimé un désaccord total avec ses propos, tant mon a priori est négatif.

Cette expérience est très intéressante à transposer dans l’univers de la vente. La vente et particulièrement la prospection nous amène à aller au-devant de personnes que nous ne connaissons pas. Certaines nous surprennent par leur façon de vivre, d’autres par leur manière de parler ou encore de s’habiller. Dans la vente aux entreprises, nous sommes amenés à rencontrer plusieurs fois un même interlocuteur.

Nos a priori sont de véritables obstacles à une bonne communication. Par réflexe spontané nous jugeons facilement les personnes que nous rencontrons. Forcément nos clients sont différents de nous ! Pour qu’ils soient bien avec nous et décident de faire des affaires, nous devons les accepter tels qu’ils sont.

Allez ! Que pensez-vous de tester dès demain cet exercice : écouter quelqu’un en enlevant ses a priori négatifs… J’oublie toutes mes images négatives et je l’écoute de manière objective… et même bienveillante !

1 réponse
  1. Goarin
    Goarin says:

    Bonjour,
    Merci pour ce commentaire éclairant sur nos « vilaines habitudes », « je juge, tu juges, il juge,et toujours à priori »…
    Et si on se posait la question d’une bonne « justice »? Une bonne justice juge toujours à posteriori, en prenant son temps et parce que tel est son rôle.
    Le mien de rôle dans mon action de vente, est de cerner les besoins du client et ensuite de convaincre, peu m’importe s’il est blond,brun,gros ou maigre…
    Bannir le jugement à priori, et la vie vous paraît tellement plus simple !

    Répondre

Répondre

Que pensez-vous de cet article ? Que vous inspire-t-il ? Que souhaiteriez-vous ajouter ?
Vos commentaires sont les bienvenus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *